La téléréalité chez les petites mains

A la télévision norvégienne, quand on est blogueur mode, on s’implique jusqu’au bout des ongles. L’émission « Sweatshop Deadly Fashion » lancé mi-janvier sur le site web du journal Aftenposten. Cette série de cinq épisodes plonge trois jeunes blogueurs mode dans le quotidien des ouvriers du textile à Phnom Penh au Cambodge. Un mois dans un atelier de confection égal : condition de travail difficile, horaires interminables et salaires réduits.  Instructif quoique pathétique par moment!

 

Enjoy

Le Miracle de Noël!

Bonjour les petits loups, je reviens après quelques mois d’absence, et j’en suis confuse. J’ai tellement bossé à France 3 que je vous ai oublié. Je reviens donc, plus boosté que jamais. Je vous promets de poster un peu plus régulièrement sur les sujets qui vous interpellent : Comment porter des bottes de pluie potable en cet hiver? Quelles chauferrettes choisir pour les tournages « Grand Froid »? Et quelles sont les nouveautés mode indispensables à vos garde-robes de journaliste de terrain.

J’espère ne pas vous avoir trop manqué. Je vous laisse avec cette enquête très recherchée sur la mode du Noir à Paris.  Je vous reparlerai de mon envie de couleur à cette occasion. (Dans un autre post) http://www.youtube.com/watch?v=8xm9RB6wN-U     A plus et passez d’excellentes fêtes de fin d’année. 2015, I am back!

Back from the dead

Bonjour les petits loups,

désolé de ne pas avoir posté un article cet été. Je me suis enfermée dans un ashram et j’ai prié, médité, bronzé… tout en pratiquant un yoga assidu…le tout sans connection Internet!

Bonheur, joie et détente. Seulement, je sais que je vous ai manqué a little.

Du coup, je vous fais un petit débrief de mes vacances.

 

Je me suis fait pimper les ongles

Juste parce que j’avais le temps, le temps, le temps. Je me suis même fait les pieds!

Photo du site Pimp My Nails by Venice.

Pour moins me griller les neuronnes, je me suis aidée de cette infographie pour préparer mes ongles. Et ce grâce aux conseils de Madeline Poole et aux merveilleux dessins de Elena Giavaldi!

J’ai transformé mon canapé en pompes

Coup de pub de Vittel pour mettre au sport les « couchpotatoes » que nous sommes. J’ai pu transformer le canap de mamie en vrai tennis, plus hipster tu meurs… Grâce à « Couch Converter » le site spécialement édité par Vittel. J’ai des pompes raccord avec mon intérieur… ou celui de ma tante Madeleine.

 

J’ai enregistré des mixtapes comme dans les 90’s

Retour vers le futur avec la Reloop Tape. En gros, un appareil qui te permet d’enregistrer un mix via des platines ou un son qui passe à la radio, le tout sur un support mp3. Si ça vous rappelle les soirées passées à guetter les morceaux inédits sur Skyrock ou OuïFM pour les enregistrer et apprendre les paroles par coeur histoire de te la jouer dans la cour de récré… bah, c’est tout à fait ça!

Et puis, tout est dans le design Méga Vintage , le prix… un peu moins : 99€

 

Vidéo explicative à l’appui!

J’ai rien foutu au bord de la piscine

Avec quelques verres de champ’!

J’ai pas mal bu de cocktails

Je suis quais experte en la matière, et j’ai quasi tout goûter chez Dirty Dick.

 

Et puis, j’ai pris des cours à la Mermaid Swimming Academy pour devenir une vrai sirène….

Normal, avec la piscine, fallait un peu assurer quoi! Il a fallut que je me rendre aux Philipines pour prendre ces cours, mais maintenant, je gère le triple loots piqué sous l’eau. J’en ai un peu chier. Sauf, que rien ne vaut une superbe photo de toi sur la plage avec une belle queue bleue, verte, rose… Comme mon idole, ARIEL!!!

 

Et puis,  je me suis pointé aux Etats-Unis pour voir quelques collègues Sirènes. Les WeekiWachee girls font le spectacle toute l’année en Floride. Un moment de grâce…

 

Vous voyez, je n’ai pas chômer non plus.

Bestiaire sur tes doigts, tu remercieras Serge!

Une marque de bijoux qui fait QUE des bagues. Déjà il fallait le faire. Mais en plus des bagues à l’effigie d’animaux les moins sexy de la planète, ça relève du défi fashion!

En attendant Serge a réussi son pari. Les caméléons, tapirs, puces, raies manta, paresseux et araignées de mer peuvent désormais orner tes divins doigts comme des totems. A chacun sa créature préférée, à chaque doigt son animal porte-bonheur, à chaque personne son emblème.  Oui, parce que, porter ces anneaux à la main, c’est un peu s’approprier un nouvel emblème. C’est aussi affirmer que le beau se trouve partout. Du moment qu’il est réalisé de main de maître.

Des bijoux créés par deux françaises Céline Meslin and Emilie Fabrizi. Les deux amies de 10 ans ont préféré s’arrêter sur des animaux plus graphiques qu’esthétiques. D’ailleurs, elles ont commencé leur collaboration avec l’araignée de mer, l’animal le plus réussi à mon goût. (la raie manta n’est pas mal non plus)

Les bagues sont en vermeils ou en or. Le prix va donc de paire : entre 275€ et 425€ (ça, c’est pour le paresseux!)

 

Pour le plaisir…. Jon Snow Meet Jimmy Choo

A force de le voir avec sa peau de bête et ses yeux de chien battu, ça fait du bien de se rendre compte que le monté-en-Kit est aussi bien en milieu naturel. Empêtré dans les jambes du mannequin de 2 mètre 12 qui saute dans une piscine avec ses Jimmy Choo au pied… la mode, la mode, la mode, c’est folie dès fois.

C’est folie ce spot pub pour le parfum MAN by Jimmy Choo (en espérant que ça ne sente pas trop des pieds!)

ENJOY

 

 

G. Kero, la marque « fresh » et douce

Des imprimés jungle, un bestiaire coloré, des coupes simples… le tout posé sur de la soie : le cocktail idéal de l’été. Que demander de plus!

La marque G. Kero te propose de la fraicheur à poser sur ta peau. Ca rend sexy et ça ne fait pas grossir, ça dégraisse juste un peu ton portefeuille… La soie coûte forcément plus chère qu’un ensemble Zara.

M’enfin, si tu veux avoir l’air classe jusqu’à la plage… tu sais où te tourner. Seul soucis, pas l’ombre d’un vêtements soldés! Mais c’est vraiment beau, et j’adore. Alors je partage!