Pluie de photos, grêle de beauté!

Publicités

Brésil, vous avez dit Brésil?

Il parait qu’il faudrait se mettre à la mode brésilienne… Je ne pige pas pourquoi? C’est drôle à chaque évenement sportif, on nous ressort les fringues types à porter histoire de s’y croire. Pourtant, je ne me souviens pas d’avoir eu un tuto pour porter le kokochnik ou la sarafane à Sotchi. Bon là c’est vrai qu’on combine le must du glamour : Brésil + foot = mégasexiness. Du coup, je te colle de l’imprimé tropical à toutes les sauces dans les collections printemps-été 2014.  Des bananes, quelques ibiscus et des perroquets tout partout, plus « cherry on the top » (cerise sur le haut de ton maillot) de la jungle amazonienne! en gros, c’est graphique, c’est sexy… On se colle la nature sur la peau. C’est beau. Et moins cher qu’un séjour à Rio pour l’occaze! On se console avec de l’imprimé forêt. Et puis, après tout, ça remplace les plantes de l’Open Space (cramées par la négligence des fourmis occupées à leurs ordis.)

Allez, Galerie!

Et voici les liens pour trouver ces petites merveilles : Escarpins Pochette pastèque Pochette Moschino Chemises et t-shirt G. Kero  Pochette Citron  Adidas

Look #8 : My journalist is blue

Un petit tour à l’ancienne Fonderie de Mulhouse  pour ce troisième look de rédactrice. Un lieu cool et arty, comme notre modèle Angélique!

Tu me diras:

– « Encore une nana en jean quoi! »

Et je te répondrais :

– « Sais-tu lire l’intitulé du blog? »

– « Oui, mais elle peut mettre un jupe quand elle veut la rédactrice… c’est pas comme le JRI. »

– « Et si la dame elle préfère garder ses jambes à l’abri des rayons hostiles du soleil? Qu’est-ce que ça te fait!  »

– « Ahaaa… Ok! »

 

Avec Angélique donc, on se met au complet bleu, avec un jean brut et sa veste quasi bleu Klein.

 

 

Petit plus fashion : la coque de téléphone assortie à la veste. Classe!

Un peu de féminisme dans ta garde-robe

Marre de se faire reluquer l’arrière train à toutes les sauces ou de recevoir des mains au cul intempestives dans les transports en commun : une micro-solution, le débardeur à message. L’association Colère : Nom féminin a décidé de mettre sa pierre à l’édifice de la lutte contre le sexisme. Avec un slogan sobre et de bon goût : « Ta main sur mon cul, ma main sur ta gueule »

Au moins, le message est clair. Et l’initiative sympatique. Les sous récoltés iront droit dans les poches d’association de lutte contre le harcèlement de rue, contre les violences faites aux femmes et aux LGBT.

Il ne t’en coûteras que 12 euros pour le débardeur et 10 euros pour le sac… à (em)porter sans modération!

 

Si tu veux commander, c’est par ici.

Ma cabane au Canada selon Marc Jacobs

En voilà un qui a tout compris au principe de ce blog. Etre classe à tout moment, dans toutes les conditions pour toutes les circonstances… Pourquoi ne pas l’appliquer à la vie à la campagne?

Donner le grain aux poules depuis un sac Marc Jacobs, récupérer les oeufs frais dans un pull à 400 euros ou traire une chèvre en portant un ensemble qui coûte deux SMIC et demi, quoi de plus naturel! Heureusement que Marc est là pour nous remettre les pendules à l’heure. A l’heure d’été, vu que cette bien belle vidéo nous présente sa collection de lunettes. D’ailleurs je vais dire « Eyewear » en anglais, c’est plus classe.

 

 

Prenez exemple bordel. La classe, ça n’a pas de prix. Hein les pauvres!

 

 

Look #7 : Le week-end, c’est selfie!

Quand on est de perm le week-end : on bosse dur. Et quand on s’ennui, on fait des selfies!

Un look Cannes, un look panthère-pocahontas. Un Look où le glamour se joint à la classe, où l’animal se penche sur la géométrie, où le Jean côtoie le lin.

Un look de festival donc, qui sied bien l’ouvrage Carnet de Festivals. Un guide des festivals qui dépasse les frontières (Allemagne, Suisse et France) à se procurer ici.